Droit pénal

Le droit pénal est un ensemble de règles juridiques qui régissent les comportements pouvant nuire à [...]

Droit des personnes

Le droit des personnes est une branche du droit civil qui recouvre plusieurs matières comme celle du[...]

Droit des assurances

Le droit des assurances s’applique aux organismes financiers qui ont pour vocation de garantir les s[...]

Droit de l’informatique

Quand on parle de droit de l’informatique on se réfère aux nouvelles technologies de l’information e[...]

Droit financier

Au début des années 80 on a assisté à une financiarisation de l’économie. Dès lors, on a vu les stru[...]

Droit constitutionnel

Faisant partie du droit public, le contenu du droit constitutionnel comprend tout ce qui se rapporte[...]

Droit du Travail

Le droit du travail est une branche du droit social qui régit la relation entre un employeur et son [...]
Préavis de grèves illimités dans les hôpitaux à l’appel de plusieurs syndicats d’internes. Ces futurs médecins protestent contre la nouvelle réforme de leurs études qui doit s’appliquer en Novembre prochain, ils réclament l’allongement du temps de formation pour certaines spécialités. Devant le Ministère de l’Enseignement Supérieur, des internes en grèves. En cause le contenu de la 4ème et dernière année d’internat. La réforme prévoit qu’ils deviennent déjà assistant, un statut réservé jusqu’ici  en 5ème année. Pour ces internes, il s’agit d’un temps de formation en moins. En effet, si le projet de réforme passe, la 4ème année sera une année d’assistanat, et l’assistanat ce n’est plus de la formation mais de la pratique. De ce fait, les internes perdront une année de formation. Certaines spécialités comme la cardiologie, la néphrologie ou la gastroentérologie  réclament même une année supplémentaire d’internat pour se former à des techniques qui ne cessent d’évoluer. D’ailleurs, les médecins confirmés dans ces spécialités confirment le mouvement de grève de ces internes. L’objectif de cette réforme est de former plus de médecins, dans un temps le plus limité possible afin de réduire le coût de toute cette formation. C’est ce qui inquiète les internes, ils ne veulent pas devenir des médecins au rabais. Malgré que le Ministère ait réaffirmé que les craintes des internes étaient sans fondement et que le dialogue restait ouvert, les internes poursuivent leurs grèves décrétées dans toute la France.

votre question içi

Aide Juridique en ligne